Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 12:31

...

IMG

Partager cet article
Repost0
6 mai 2012 7 06 /05 /mai /2012 20:10

casse toi

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 19:05

Bravo les copains, faut pas céder, ... et tous au Théâtre Geoffroy Martel à Saintes samedi soir !!!

Grainedananar les avait aperçus, il y a pas longtemps, souvenez-vous de PAPI, Y FAIT PAS DU ART AND BI !!!

ZEP_120x150.jpg

Et en attendant, visez un peu l'article du jour de David BRIAND du journal local, Sud-Ouest, que je vous copie ci-après :


sud.gif

Le concert du groupe ZEP (Zone d’expression populaire) aura bien lieu, samedi soir prochain, au théâtre Geoffroy Martel de Saintes. Ce groupe de rap lillois, qui vient d’accéder, malgré lui, à la notoriété dans la région grâce à sa chanson, « Nique la France », a reçu hier soir le soutien appuyé du maire PS de Saintes, Jean Rouger.
Le titre qui fait polémique pointe le refus d’une France raciste, colonialiste et capitaliste, en même temps que les difficultés d’intégration dans la société française actuelle de la jeunesse issue de l’immigration post-coloniale.

Les paroles piquantes ont indigné le responsable de l’UMP en Saintonge, Yves Pouponnot. Ce dernier a demandé en fin de semaine dernière au maire de Saintes de prendre des dispositions pour interdire la diffusion de « paroles insultantes ou dégradantes pour notre pays, ses symboles ou ses habitants ».

Jean Rouger réplique en indiquant qu’il « n’userait pas de son pouvoir de police » visant à prévenir les troubles à l’ordre public. Au contraire même.
« Ça me paraît un devoir de contester certains aspects du comportement de notre pays, quand il avait autorité sur des pays voisins », commente le maire de Saintes, en notant au passage que c’est au nom de ce même principe que des «mouvements de démocratie sont en train de s’exprimer aujourd’hui sur le bassin méditerranéen ».
Le directeur du festival Dire le monde, Stéphane Triquenaux, se félicitait de cette issue. « C’est bien que dans une France démocratique et laïque, ce concert puisse avoir lieu. » Et d’appeler une nouvelle fois « au dialogue » avec ceux qui ne partagent pas ces positions. « Il est important de se parler sinon on laisse place à tous les fantasmes. »

  • Un CD et un livre

Déclencheur, à son insu, de cette controverse, « Nique la France » est une chanson tirée d’un CD vendu avec un livre intitulé « Nique la France ».
Ils sont tous deux produits par le sociologue Saïd Bouamama, directeur de recherche à l’Ifar (Intervention Formation Action-Recherche) et un rappeur prénommé Saïd (Il est issu du groupe MAP : Ministère des Affaires Populaires).
S’exprimant en août 2010 dans l’hebdomadaire « Tout est à nous », une revue éditée par le NPA, ils considéraient que «l’immigration post-coloniale porte en elle une spécificité qui la distingue des autres immigrations. […] Le stigmate xénophobe, les violences racistes, le statut social inégalitaire d’immigré et les discriminations ne s’arrêtent pas aux parents, mais s’étendent désormais aux enfants nés français.»
Militant pour une conception « politique » de la nation, ils dénoncent le « retour » d’une dimension « éthnicisante », « tant à droite qu’à gauche».

Partager cet article
Repost0
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 20:15
Partager cet article
Repost0
13 novembre 2010 6 13 /11 /novembre /2010 10:34

Mai68.jpgEn Sarkozie, c'est comme à la Foirfouill', tu trouves de tout si t'es malin.

Jeudi 11 novembre,Sarkozy faisait inaugurer sa plaque (il en existait déjà deux) en mémoire des lycéens et étudiants qui s'étaient manifestés ce même jour de 1940 contre l'occupation nazie. Car Sarkozy veut montrer qu'il est un résistant, qu'il aime beaucoup la jeunesse courageuse et qu'il n'a rien du tout, non non non, contre les manifestants.

Rue89 fait état d'un certain nombre de sanctions qui ont été données dans certains établissements aux élèves ayant participé aux blocus des lycées lors des dernières manifs. Car, quand un jeune porte une casquette, une cagoule, s'assoit sur une poubelle, bloque l'entrée d'un lycée, cela s'appelle "violence", isn't it ?

Dans le détail des sanctions données que nous fournit l'article de Rue89, c'est le festival des punitions "à caractère pédagogique" ou comment faire comprendre à nos jeunes imbéciles les bienfaits de la réforme des retraites, autant qu' "à caractère disciplinaire", avec exclusion au Lycée Edouard BRANLY à Lyon où " la mère de Julien, Pascale Roussillon, reçoit la lettre qui officialise le renvoi de deux jours, juste avant les vacances de la Toussaint :

« J'ai reçu un courrier qui m'annonçait le renvoi temporaire de mon fils pour motifs “d'incivisme”, parce qu'il “mettait des barrières et des poubelles devant la porte de l'établissement pour empêcher l'entrée". »

L'Union nationale lycéenne (UNL) signale également une sanction collective, à Firminy (Loire) : tous les élèves qui étaient allés manifester se seraient retrouvés collés, avant les vacances de la Toussaint, sans que les parents ne soient avertis - alors que certains d'entre eux avaient signé des mots d'absence." 

Au passage, il paraît que les punitions collectives sont interdites, on le rappelle très souvent aux professeurs. Ah oui, mais j'imagine que là, c'est une loi exceptionnelle (décrétée) parce qu'il y avait état d'urgence !

Le journal révèle également que pour identifier les délinquants, euh, pardon les élèves, les administrations des établissements ont pris des photos des rassemblements et pistent également les discussions Facebook de leurs élèves. Si vous êtes enseignants et que vous souhaitez par exemple publier les photos d'une sortie que vous avez faite avec vos élèves dans le journal du lycée, il vous faut impérativement demander l'autorisation à l'élève concerné s'il est majeur, à sa famille s'il est mineur... ah, mais oui, c'est vrai, là, y avait délit, j'suis bête, ben oui, loi d'exception !

Là comme ailleurs, l'ordre et la sécurité matent les libertés d'expression. Est-ce nouveau ? Non. Conseils de discipline pour Romain Goupil et ses copains meneurs des manifestations lycéennes en 1968.

Entretien du jeune R.GOUPIL et de Marguerite DURAS, le 10/03/1968  :

 

retrouver ce média sur www.ina.fr

Rien de neuf décidément dans notre Etat d'exception ?

Rien. Rien à part l'école au service de la régression sociale. 1 jeune sur 5 vit sous le seuil de pauvreté. Les enfants diplomés des classes moyennes vivent chez leurs parents encore à 27 ans en attendant un hypothétique premier salaire ; les enfants déclassés sortis sans diplome vont à la Banque alimentaire et sont souvent par nécessité poussés aux conduites illégales. Penchons-nous d'encore un peu plus près sur les chiffres du suicide chez les jeunes...enfin pas trop près non plus, on pourrait glisser !

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 12:54

reve générale-copie-2Pour ne pas saigner les salarié(e)s déjà fort appauvri(e)s, et pour emmerder notre gouvernement plus longtemps, je donne ce que j'ai, je donne ce que je peux, du temps et / ou de l'argent ! Parce que les kilomètres à pied, ça n'use pas que les souliers !

 

Par chèquela Cgt met à disposition pour tous ceux qui veulent exprimer leur solidarité financière, un compte intitulé : « Cgt Solidarité Luttes Retraite »

Vos dons sont à mettre à l’ordre de "Cgt solidarité luttes retraite" et à retourner à l’adresse :

"Cgt solidarité luttes retraite"

263 rue de Paris

93100 Montreuil

Par CB : http://solidarites.soutiens.org/don/

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 12:44
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 15:36

Je fais circuler cette petite vidéo, pas pour les propos de Didier Porte, mais pour ceux d'Emmanuel Todd, historien et politologue, - dont les thèses en matière de solution à la crise économique européenne et aux moyens de sortir des emballements xénophobes et du repli identitaire des nations européennes, sont extrêmement intéressantes - qui ose, invité d'une émission tardive sur la chaine publique France 3, dire tout haut, ce que GRAINEDANANAR et d'autres comme elle, écrivent depuis longtemps, mais avec moins d'auditoire.

 

On ne pourra que déplorer les réactions de l'animateur, de ce pauvre Jacques Attali et de la sombre sotte qui est à sa gauche. Sarko a des soutiens, la lutte est très loin d'être gagnée...
Partager cet article
Repost0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 15:02

Tout est de pire en pire. Sarkozy et ses sbires, vertement tancés de tous côtés ces derniers temps sur leur politique délibérément inhumaine ... et pour bien nous montrer que c'est eux qui commandent, poursuivent leur sale besogne avec un emballement qui ne cesse de nous faire froid dans le dos et nous force à nous remémorer les plus sombres heures de notre passé. Ils nous reprocheront encore nos analogies injurieuses, c'est leur litanie victimaire à eux. Mais lisez plutôt le communiqué de l'association SALAM que je viens de recevoir dans ma boîte aux lettres :

 

SALAM.jpg

 

Qui dirige les CRS à Calais
22 septembre 2010

> Ce matin un nouvel incident s'est produit sur le terrain (donné par la région et aménagé par la mairie) où SALAM distribue le petit déjeuner.

> Des employés de la mairie réparaient le grillage et la grille de la rue de Moscou était ouverte.
Deux fourgons de CRS ont alors pénétré sur le terrain l'un d'entre eux empêchant le passage du camion de l'association SALAM.

> Devant les questions des bénévoles les policiers ont prétexté : " qu'ils agissaient sur ordre de la mairie (propos démentis aussitôt par les employés municipaux) et qu'ils ne quitteraient les lieux qu'une fois l'endroit sécurisé".

> Ils ont ensuite procédé à l'arrestation de quatre Soudanais.

> Lundi matin, les CRS avaient à 9 heures 45 procédé à l'interpellation de trois Africains qui attendaient l'ouverture des grilles. Contact avait été pris avec la Police des Airs et Frontières et le nécessaire devait être fait pour que pareil incident ne se reproduise plus...

> Un accord est pourtant conclu pour que les CRS n'arrêtent pas les migrants quand ils viennent ou repartent du lieu de distribution.

> Alors on peut se poser la question. Qui dirige les CRS ? De qui prennent-ils leurs ordres ? de la PAF ? de la mairie ? du nouveau sous-préfet (les sous-préfets se suivent... Les consignes perdurent) ?

> Il y a un an, jour pour jour, la "jungle" était détruite. Nombre de journalistes sont sur le terrain et tous ont posé la même question : qu'est-ce-qui a changé ?
Les migrants sont moins nombreux mais les forces de l'ordre sont toujours aussi présentes et leurs méthodes ne changent pas...

> HALTE AUX HARCELEMENTS ! HALTE A LA CHASSE A L HOMME !!!

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 19:08

Messieurs Mesdames, il n'est pas nécessaire de vous rappeler que le nain qui s'agite là sur ces photos, qui fait "on y va" de son index autoritaire, qui plotte le président roumain (qui, regardez-bien, ne sait plus comment échapper à ces attouchements qui le dégoûtent), et qui mène depuis trop longtemps pour nous une politique du déni, eh bien, oui, c'est lui le populiste admiré par Silvio Berlusconi, qui vient représenter le peuple de France devant l'Union Européenne!

Mme Reding, amis luxembourgeois, par humanité pour le peuple de France, ne pourriez-vous pas l'accueillir, afin de nous aider à nous débarasser du plus grand fléau que la France ait porté sous la Vème République ? D'avance merci.

 

Partager cet article
Repost0